Si vous cherchez des informations sur les monuments funéraires, il y a de fortes chances que vous soyez dans une situation peu confortable. La perte d’un être cher n’est jamais une épreuve facile à vivre. Pourtant, certaines démarches doivent être prises en charge pour accompagner le défunt jusqu’à sa dernière demeure. Dans cet article, vous allez trouver des conseils utiles pour choisir un monument qui correspond à vos exigences.

Définition et utilité

Il s’agit de la partie de la sépulture que tous ceux qui se rendent au cimetière voient. Vous avez le choix entre un modèle simple fabriqué avec de la pierre ou un monument funéraire original avec des matières plus élaborées. Ce dispositif permet de protéger la tombe, de lutter contre les intempéries et contre toute autre agression extérieure. Vu sous un angle plus intime, il représente le lien unique entre le défunt et le monde des vivants. Force est de constater qu’il se donne à voir comme un véritable témoignage de respect vis-à-vis des êtres chers qui nous ont quittés.

Ainsi, votre choix va dépendre de vos préférences personnelles voire des volontés du défunt, mais aussi des rites funéraires auxquels vous devez vous soumettre. Intéressons-nous ici à la composition de ce dispositif. On distingue alors la tombale qui n’est autre que la plaque horizontale en béton qui ferme la tombe de la stèle funéraire ; celle qui contient le nom et l’inscription. D’un autre côté, vous avez le soubassement qui permet relever la stèle, également appelée « cippe », ainsi que la semelle placée en dessous. Pour finir, vous retrouvez également le placage.

Les différentes variantes disponibles

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce ne sont pas les alternatives qui manquent. Commençons alors par le modèle le plus répandu : la pierre tombale. A priori de forme rectangulaire, elle a largement évolué au cours des années pour répondre à une clientèle de plus en plus exigeante. Sachez que, si ce modèle conventionnel vous tente, vous avez le choix entre les formes à pente, plates et celles qui se déclinent sur plusieurs niveaux.

Le monument caveau connait, par ailleurs, un engouement grandissant. Cette sépulture en béton est composée d’une partie ensevelie dans le terrain. Elle est conçue pour séparer la terre du cercueil ou des urnes, en fonction du rite religieux. Parlons maintenant de la chapelle : cette maisonnette étroite fabriquée en brique ou en pierre. A vous de choisir un modèle ouvert ou fermé selon le nombre de parois de la pierre tombale. Sans oublier l’enfeu spécialement conçu pour accueillir plusieurs cercueils.

A savoir : Si vous visez un monument simple et élégant, optez pour un entourage en pierre ou en gravier. En revanche, si vous préférez des modèles plus majestueux, vous avez le monstre entièrement fabriqué en granite et décoré avec de la mosaïque colorée.

Choisir en fonction du modèle et des matériaux

Il va sans dire que le premier critère à retenir au moment de choisir votre monument est le modèle. Nous vous avons donné, plus haut, un aperçu sur les variantes disponibles en fonction des goûts et des exigences ergonomiques. Cependant, nous allons aborder ici un angle différent qui permet de faire une distinction tout aussi pertinente. Dans le cadre d’une crémation, on parle de monument « cinéraire » alors que dans celui d’une inhumation, on utilise plutôt le qualificatif « funéraire ». Rappelons que vous pouvez aussi opter pour un monument dit « mixte » si vous voulez y placer plus d’un cercueil.

Par ailleurs, les croyances religieuses du défunt sont un élément qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il est encore plus décisif que les critères esthétiques précédemment cités. On distingue alors la pierre tombale catholique des modèles musulmans et juifs. Chacune d’entre eux doit coller à des paramètres visuels revendiqués par la religion. Cela dit, rien ne vous empêche de vous attarder plus tard sur le choix des matériaux. Il va sans dire qu’étant un hommage solennel que vous faites à cette personne si chère qui vient de partir, vous devez choisir une matière de qualité qui soit à la fois durable et agréable à voir. En termes de qualité, il a le marbre et le granit : des matériaux privilégiés pour la fabrication des tombes. Ces derniers ont la réputation de résister au passage du temps en conservant leur aspect originel.

Parlons du prix !

Les prix affichés par les services de pompes funèbres varient de manière considérable. Vous pouvez trouver un certain nombre de monument funéraire à 2000 euros comme vous pouvez faire un choix plus coûteux pouvant atteindre les 50 mille euros voire plus. A vous de choisir en fonction de votre budget et de vos attentes. Si vous voulez un monument funéraire original, il va falloir y mettre le paquet. Le plus important, c’est de choisir une agence spécialisée qui saura vous accompagner et vous aider à faire le bon choix.